• Non classé
  • 2

[NASA] Cygnus, en route pour l’ISS

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Merci pour ce très bon article. Effectivement les lancements d'ULA sont très sympas à suivre. Ce qui m'impressionne à chaque fois avec les caméras embarquées sur les étages Centaur c'est que la visibilité vers l'arrière est vraiment parfaite. Comme on ne voit rien sortir de la tuyère il est difficile de voir que le moteur est en marche. J'imagine que cela est dû au type de carburant utilisé comme on peut observer la même chose juste après l'allumage du RS-25.

  2. Eric dit :

    Pour commencer, c'est toujours un plaisir 🙂
    Par contre pour le moteur, ce n'est pas tout à fait la même chose que pour le RS-25, même si je comprends l'analogie (d'autant plus que c'est le même constructeur). Si on ne "voit" rien au niveau du centaur, c'est qu'il n'y a pas de flamme, rapport au vide spatial. La tuyère est bien là, mais pour canaliser chaleur et ondes de choc, pas de flamme.

    Un petit "truc" c'est d'observer la gouttière à droite de la tuyère, elle dégaze à l'allumage, c'est assez visible. Une fois le RL-10 en route on ne voit presque plus rien. Mais des fois j'avoue c'est discret 🙂

Laisser un commentaire