Étiqueté : Ariane

0

[OneWeb] Le début des grandes manoeuvres

Après une année presque complète à mettre en place son usine de production de satellites, à préparer des accords avec les différentes nations pour établir des segments sol et à tester ses six unités...

0

[Ariane] VA-251, et Top allumage 2020

La première Ariane 5 de l’année a brillamment réussi sa mission le 16 janvier, en décollant du Centre Spatial Guyanais à 22h05. Un début de soirée aux couleurs somptueuses au-dessus de la jungle, ce...

0

[Arianespace] Des ambitions jusqu’au bouchon

A peine plus d’une semaine avant le premier décollage d’Ariane 5 cette année, le directeur d’Arianespace Stéphane Israël a présenté ses voeux à la presse. Et il y a de quoi ouvrir les discussions,...

3

[Ariane] Le VA-250 s’arrache avec succès

Depuis vendredi dernier, un quart d’heure avant le décollage, on a parfois eu l’impression que c’était une lutte pour que la 250è fusée Ariane puisse quitter la Guyane par le ciel. D’abord un souci...

0

[ESA] Vega, sortie d’affaire ?

Il y a deux mois le 10 juillet, le lanceur léger européen Vega, commercialisé par Arianespace et dont Avio est le maître d’oeuvre, a connu son premier échec depuis 2012 et après 14 réussites...

0

[Arianespace] Mission sous tension

Moins d’un mois après la catastrophe du lancement de Vega, avec perte totale du lanceur et du satellite, l’ambiance au Centre Spatial Guyanais était clairement à la concentration ce soir. Objectif : montrer que...

2

[Fail] Echec de la mission Vega VV15

14 vols d’affilée, et pour être honnête avec vous, j’avais failli prendre de l’avance sur ce décollage en écrivant une « trame d’article » sur le décollage de Vega avec le satellite espion des Emirats Arabes...

0

[Arianespace] La trajectoire est nominale

Depuis le 4 avril, le Centre Spatial Guyanais était resté relativement silencieux. Pas de gros essai de moteur P120C, mais surtout pas de lancements : un calendrier « calme » à l’image de celui des années...

0

[ESA] De beaux progrès

Dans un contexte économique compliqué, de très nombreux observateurs ont tendance à reléguer les lanceurs européens en second plan. Parce qu’ils ne sont pas réutilisables, parce que la communication n’est pas gérée à l’américaine,...